Aller au contenu

Chaumet : la Dandy devient Grande Date

Chaumet : la Dandy devient Grande Date


Chaumet : la Dandy devient Grande Date

Avant de présenter cette nouveauté présentée à l’occasion de Baselworld 2011, rappelons que la collection Dandy prend naturellement naissance dans l’histoire de la maison Chaumet…

En effet, le joaillier crée depuis plus de deux siècles des bijoux pour hommes, complément indispensable de l’élégance masculine.

De l’Empire au Romantisme, de la Belle Epoque à l’Art Déco, les collections d’épingles, les montres de gousset, les boutons de manchette et de plastron, les insignes, les chevalières et les bagues séduisent les plus illustres… Dandy : du prince Anatole Demidoff au Marquis de Montesquiou, de Boni de Castellane à Marcel Proust, en passant par Sacha Guitry, tous clients fidèles de la maison.

Initialement développée sous le nom de code « Sacha Guitry », la collection de montres et de bijoux Dandy lancée en 2003, porte en elle les valeurs de la maison du 12, Place Vendôme.

Depuis les premières pièces présentées il y a huit ans, la collection Dandy a imposé au fil des modèles son identité : asymétrie, contrastes mats et brillants, polis et satinés, jeu de couleur bleu cobalt de l’aiguille des secondes qui rythme le cadran noir de ce chronographe automatique.

Sans oublier les rayures bayadères, inspirées d’une affiche publicitaire Chaumet des années 20, gravées sur le cadran. Quant au chiffre 12 des 12 heures, il s’agit d’un petit rappel à l’emblème de l’adresse Chaumet au 12 Place Vendôme

En 2011, Chaumet revisite l’élégance des années 1950 avec l’arrivée d’un modèle Grande Date aux proportions généreuses mais raisonnables (39 mm de diamètre), alternant index bâtons et chiffres arabes sur le cadran.

Les codes Dandy se devinent sur le cadran guilloché de rayures bayadères, mais aussi dans le soin apporté à la couronne laquée d’un cabochon noir, bleu nuit ou chocolat.


Étiquettes: